Les énergies de la peur et de l’amour sont les deux composantes de base qui façonnent l’interaction humaine dans le monde dans lequel nous vivons. Tout pourrait être réduit, si nous étions un peu drastiques, à l’énergie de la peur et à tout ce qui en découle, à l’énergie de l’amour, ou qui en découle. Comme les deux extrêmes d’un pendule, deux forces antagonistes.

Évidemment, toute peur peut être transformée par l’amour, mais avec l’amour « quantique », car l’amour « romantique » qui coule entre les couches inférieures du système énergétique humain a encore un bon substrat de peur : peur d’être seul, peur de ne pas être aimé, peur de la souffrance, peur de perdre la personne avec qui nous sommes, etc.Par conséquent, cet amour réel, l’amour quantique qui est le pôle opposé de la peur au niveau énergétique, n’est pas l’amour des films, de la télévision, des relations basées sur le besoin, mais l’amour comme un bloc fondamental de la création de tout ce qui est conscient et vivant dans l’Univers.

Pour comprendre l’amour, il faut comprendre qu’il n’y a rien qui puisse exister sans une énergie de base qui le forme. Cette énergie de base est consciente et a une vibration, une fréquence et une qualité qui lui permettent de tout voir comme faisant partie de tout et d’en ressentir une partie à son tour, mais que, quand il s’agit de niveaux plus denses et se transforme en émotion humaine, ce n’est que la pâle réflexion dans le monde physique de ce que l’amour est vraiment comme énergie. L’esprit humain ne peut comprendre ce concept qu’à travers des expériences sublimes, dans lesquelles on peut atteindre une connexion avec cette vibration dans son état le plus pur et le plus réel.

D’autre part, la peur est l’équivalent énergétique terrestre qui maintient une partie du système de la vie humaine en fonctionnement, puisque la plupart des gens font presque tout par peur. Peur d’être sans ressources, peur d’être mis de côté par la société, peur de ne rien avoir à faire, de ne pas être utile, de ne pas être reconnu, important accepté, de ne pas s’intégrer aux autres, de tomber malade, etc…. Parfois, nous nouons des relations juste par peur d’être seuls, de ne pas être acceptés, de ne pas suivre les normes sociales.

Ainsi, en général, une partie des actions et des mécanismes qui régissent le système de contrôle de la vie humaine travail par la peur. Et pourquoi cela ? Parce que le programme de gestion psychique, l’ego, utilise la peur comme carburant. Si nous enlevons les étiquettes associées aux deux potentiels (amour et peur) et que nous les voyons seulement comme deux énergies neutres, deux types différents de carburant, nous nous rendrions compte que le programme du Moi et les mécanismes de gestion de la réalité ont besoin du carburant de la peur pour leur fonctionnement, alors que la conscience du Moi Supérieur utilise seulement le carburant de l’amour.



Presque toutes les fois où vous vous battez, on dit toujours que la raison est de notre côté, peut-être pas à 100 %, mais à 50 % ou 60 % pour ne pas nous faire admettre nos erreurs et pour ne pas nous faire pardonner si nous adoptons des attitudes qui irritent le partenaire. Eh bien, nous ne devons pas laisser ce pourcentage avec le droit de nous dépasser et de nous rendre arrogants aux yeux du partenaire. Bref, si nous nous disputons souvent, même si nous avons raison, nous devons aussi trouver un compromis. Essayez de comprendre pourquoi le partenaire nous gêne et quelles en sont les raisons. Bref, se rencontrer à mi-chemin.  « Celui qui se dit à 100% juste est un violent et un bandit, il est le dernier des méchants ». Tu ne veux pas te comporter comme le dernier des méchants, n’est-ce pas ?

 

Notre rédaction passionnée par le monde de la voyance veut partager avec ses lecteurs nos recherches sur internet. C’est un monde grand et vaste qu’il faut connaître petit à petit pour bien le comprendre ! La voyance a toujours existé il faut le savoir !

Pourquoi la voyance ?

Les humains de toutes les civilisations ont toujours regardez vers le ciel et ce sont demandés comment tout cela peut exister. Les premières divinations sont en effet très vieilles !

Un medium c’est un voyant ?

Non en fait ! Un voyant peut ne pas être médium, tout comme un tarologue n’est pas un astrologue !